Témoignages

Testé et approuvé

Clients satisfaits

Figure en l'absence de photo André Brauns

Après avoir introduit le débitmètre O2COMFORT sur un campus de l’hôpital, nous avons constaté une diminution significative de la consommation d’oxygène. Cette baisse nous a convaincus d’également équiper notre autre campus de la technologie Oxypoint.

Andre Brauns
Administrateur Pharmacie
CHU Saint-Pierre Bruxelles
Magali Nys - Head nurse Surgery RZ Tienen

C’est très pratique de ne plus toucher aux robinets en mode confort car ils se ferment automatiquement quand les assistants logistiques viennent chercher les patients pour leurs examens médicaux. Ceci réduit considérablement le gaspillage.

Magali Nys
Infirmière en chef - chirurgie
RZ Heilig Hart Tienen
Marniek Janssens  -Technicien Sint-Vincentius Deinze

Grâce aux séances de formation, tout le monde a rapidement adopté la routine. Le système est simple d’utilisation et lorsqu’il m’arrive – rarement – de devoir rapporter un problème, je bénéficie d’un service rapide.

Marniek Janssens
Technicien
AZ Sint-Vincentius Deinze
Yves Mentens - Pneumologue AZ St-Elisabeth Herentals

Je suis très satisfait du débitmètre O2COMFORT. Au sein de notre service, nous observons une augmentation de l’utilisation du mode confort jusqu’à 60 % grâce au bon suivi et aux conseils périodiques. Ces patients sont également moins enclins à retirer la canule nasale.

Yves Mentens
Pneumologue
AZ St-Elisabeth Herentals
Figure infirmière en attente de photo

J’ai moi-même testé le mode confort et la sensation lors du traitement est beaucoup plus agréable que celle d’un traitement continu traditionnel. Nous avons mis en œuvre le système dans tout le service et sommes ravis de constater qu’en moyenne, 60 % de nos patients utilisent le mode confort avec succès.

Lieven Hauwaerts
Infirmier en chef en soins respiratoires
AZ St-Maarten Mechelen
Xavier Lefever - Infirmière en chef médecine

Un des grands avantages du système est la fermeture automatique lorsque les patients ou le personnel infirmier enlèvent les lunettes nasales. Avant, de nombreux robinets restaient ouverts et on gaspillait beaucoup d’oxygène précieux. Si on donne la bonne explication aux patients, ils comprennent les avantages à long terme et c’est bénéfique pour leur confort!

Xavier Lefever
Infirmier en chef - medécine
AZ Alma Eeklo
Xavier Van Vlasselaer - Infirmière en chef cardiologie HH Leuven

Nous sommes une équipe jeune et nous sommes contents de pouvoir travailler avec les dernières nouveautés. Notre équipe accueille volontiers les nouvelles technologies  qui économisent l’énergie et peuvent diminuer l’empreinte écologique et les coûts de l’hôpital. Ce fut également agréable de travailler avec l’équipe Oxypoint, nous avons établi ensemble un protocole propre à notre service, ils sont très réactifs et vous aident volontiers dans la démarche.

Xavier Van Vlasselaer
Infirmier en chef - cardiologie
RZ Heilig Hart Leuven
Joris Daems - Infirmière en chef pneumologie Jessaziekenhuis Hasselt

Grâce à l’interaction avec Oxypoint, nous sommes devenus plus conscients des inconvénients de l’oxygénothérapie. Nous avons acquis maintenant le bon réflexe d’initier plus rapidement le sevrage, ce qui permet même parfois au patient de sortir plus tôt de l’hôpital.

Joris Daems
Infirmier en chef - Soins Respiratoires
Jessa Ziekenhuis Hasselt
Hans George - Infirmière en chef réadaptation

Plus de 50% de nos patients utilisent maintenant le mode confort. Chez ceux qui le connaissaient déjà à domicile, cela se passe très bien. Ceux qui souffrent vraiment du dessèchement (saignements et sensation froide..) trouvent le mode confort beaucoup plus agréable. A l’admission, certains patients sont trop anxieux et ont une trop faible saturation avec sensation de dyspnée, nous commençons alors en continu. Dès que le patient se calme et se sent mieux, nous essayons de passer en mode confort. On doit parfois essayer de les convaincre et ensuite cela se passe plus facilement. S’il y a une respiration nasale ou un nez bouché, nous utilisons le mode continu comme d’habitude.

Hans George
Infirmier en chef - réadaptation
Kei Oostduinkerke

Inscrivez-vous à notre newsletter